La méthode pour bien pêcher le brochet au Big Bait

Il est important pour aborder cet article de comprendre pourquoi la pêche au Big Bait est la pêche la plus efficace sur le brochet, et encore plus sur les gros brochets.

Le choix du leurre 

La grande majorité des poissons , y comprit certains carnassiers surtout lorsqu'ils n'ont pas atteint leur taille adulte, vivent en banc.

C'est un comportement visant à se protéger des prédateurs, cela leur permet d'une part d'économiser de l'énergie on se déplaçant grâce au courant crée par le banc, mais aussi à tromper les carnassiers en montrant une masse gigantesque de poissons, certains peuvent se défendre comme les plus grosses perches, pour d'autres comme les gardons, ils peuvent se diviser afin de créer la confusion lors de l'attaque, le brochet ne sachant pas ou fixer l'attaque.

Comment les brochets font alors ?

Ils sont simplement à l'affut d'une brebis égarée qui sortirait du banc, il cherche une proie vulnérable et plus elle est grosse mieux ce sera, il n'aura pas à répéter les attaques pour se nourrir, évitant ainsi de se faire repérer et de mettre en garde les bancs environnants.

Les attaques de brochets sont soit de nature alimentaire, soit territoriales.

Partant de ce principe, pêcher avec des gros leurres va permettre de stimuler aux maximum leurs instincts de prédateurs, agissant par pure rationalité, les brochets se déplaceront beaucoup plus facilement sur des grosses proies faciles à saisir de manière à maximiser leur ratio dépense énergétique/calories gagnées. 

Pêcher lentement vous assurera également de vous démarquer de la majorité des pêcheurs qui passent bien trop rapidement, rappelons le, les brochets attaqueront prioritairement des proies vulnérables, un soft swimbait comme le Salmon Shad de 18-25 centimètres est idéal dans 99% des situations, vous pourrez l'animer à des vitesses très faible, voir quasi nuls avec de léger coups de cannes pour activer le paddle et le laisser retomber. Énormément d'attaques se produiront au moment de vulnérabilité ultime, la pause.

Les zones à prospecter

Pour trouver les brochets, il va donc falloir d'abord trouver les blancs, en fonction de la saison les postes évoluent et il convient de s'adapter au fil des mois.

Février à Mars: 

C'est la période de reproduction des brochets, ils vont progressivement s'installer du large vers les zones peu profondes puis sur les frayères (roseaux et herbiers) 

En mars, ils seront très peu mobiles et calés dans les obstacles en attendant le réchauffement des eaux qui coïncidera avec la montée des bancs de blancs et de perches .Certains poissons isolés peuvent se trouver en bordures qui ne sont pas des frayères mais ils y seront rares.

Avril/Mai:

Les eaux se réchauffent et ils vont sortir des frayères pour se disperser autour des plateaux les plus profonds mais rarement s'y aventurer, plus on s'approche de fin mai plus ils seront concentrés , ils commencent à se regrouper autours des boules de blancs en fraie pour chasser.

Juin: 

Comportements semblables au mois de mai avec des poissons qui vont commencer à s'écarter des bordures pour se positionner en pleine eau.

Juillet/Aout :

Mis à part les brochetons , il ne restera plus aucun brochet en bordure, ils seront quasiment tous positionnés près du fond dans les zones les plus fraiches, souvent à + de 4 mètres (en fonction de vos plans d'eau), certains s'approcheront des cassures mais ils seront majoritairement calés au fond.Ce comportement s'exacerbera avec les chaleurs en aout.

Septembre:

Période de transition, ils seront dispersés sur les plateaux et dans les roseaux avec peu de déplacements au sein d'une même journée.

Octobre: 

Beaucoup de déplacements, la plupart vont sillonner les cassures/plateaux et certains se trouveront même en pleine eau.

Novembre/Décembre/Janvier:

En novembre, ils feront des aller retours sur les cassures pour chasser.En décembre, ils seront très mobiles et longeront les bordures souvent à plusieurs individus dans une même zone.Idem en janvier avec des poissons tout de même moins mobiles.

Mis à part pendant leur période de fraie, les brochets seront actifs toute l'année et il conviendra de les trouver et de comprendre leurs comportements  au fil du temps même si le guide du dessus vous donnera une base solide pour aborder vos spots.

N'oubliez jamais que la pêche des gros brochets requiert beaucoup de patience et qu'il suffira d'une seule touche pour refaire toute votre journée de pêche, la persévérance allié à une méthode rigoureuse paye toujours dans la pêche au Big Bait.


Article précédent

Laissez un commentaire

Veuillez noter que les commentaires doivent être approvés avant d'être affichés